horizon vietnam travel
Rencontre au bout du monde - les voyages dans les rêves!
(Prix d’un appel local en france)
0970444651
Vietnam Cambodge Laos Birmanie Chine

Luang Prabang Que voir ? Site à visiter

Le patrimoine national, la vieille capitale paisible, la ville des temples… Assez d’expressions générales, maintenant il est temps c’est le temps de pour fouiller plus profondément. Nous allons vous emmener dans les lieux incontournables de Luang Prabang. Les incapables-de-laisser-passer lieux de Luang Prabang, on vous y emmène.

Les cascades de Kuang Si 

cascade-de-kuang-si-voyage-au-laos

Situées à 29km au du Sud de Luang Prabang, c’est la chute d’eau la plus grande de la ville. Possédant d’une couleur merveilleuse de bleu cristal grâce à la grande quantité d’algues de l’amont, Kuang Si offre une vue à couper le souffle.

• Comment y aller ?

Il existe plusieurs façons pour se rendre à Kuang Si. Louer une moto est parfait si vous êtes fans des scènes naturelles ainsi aussi que des beaux belles villages locaux en route. Si vous voulez quelque choses plus aventureux, plus palpitant, lil y a des canots qui descendent le Mékong jusqu’aux chutes sont votre meilleur choix. Si non ou si vous n’avez pas le temps, il suffit d’un tuk-tuk d’un en location à la demi-journée, d’un mini bus dont l’arrêt est à Naluang, ou même plus simplement, de réserver une visite à prix abordable.

• Quoi d’intéressant ?

Les cascades de Kuang Si incluent 3 étages menant à une chute de 60m de haut. Cette chute verse l’eau aux dans plusieurs lacs azures splendides, qui continuent à se jeter en aval. Ces chutes avec une structure multi-étages unique, comme les rizières en gradins, sont est le lieu préféré des touristes et des habitants aussi particulièrement pour se relaxer, puisque la température ici est ici toujours plus fraiche que dehors grâce à l’ombre de la forêt tropicale.

Après vous êtes amusé dans l’eau, prenez quelque le temps à de suivre la piste qui mène jusqu’au sommet où vous découvrirez un pré plein de papillons de toutes les couleurs ainsi de certains que des étangs magnifiques. Mais faites attention : le chemin glissant exige des chaussures convenables et n’est pas recommandé pour les enfants.

Autres attractions : Plusieurs tables et bancs sont prêts à peuvent servir pour les pique-niques au milieu de la nature. Alimentaires peuvent être chargés aux éventaires locaux à proximité.

Le mont Phou Si 

photo-le-mont-phou-si-voyage-au-laos

Comme on dit toujours : “Aller à Luang Prabangsans visiter Phou Si est le plus grand dommage”. L, le nom signifie “Mont Lumineux”, Phou Si est un mont légendaire de 150m de hauteur qui se situe au centre de la vieille ville.

• Comment y aller ?

Il s’agit y ade 2 entrées : un ensemble de marches face au Musée du Palais Royal, à ThanonSisavangvong, un autre à ThanomoPhonsi, près de Hive Bar. Il est mieux de prendre le premier pour monter au sommet, qui se compose de 355 marches, et le reste pour descendre. Tous les deux zigzaguent jusqu’au sommet, mais ils sont bien pavés et offrent beaucoup d’aires de repos. N’oubliez pas d’acheter le billet : 20 000 kip par personne.

Quoi d’intéressant ?

Phou Si est un endroit parfait pour admirer le lever et le coucher du soleil et le crépuscule, pourtant le moment le plus populaire est la en fin de la journée, car la brume du matin est généralement si épaisse qu’il e c’est presque impossible de prendre une belle photo. En revanche, il y aura beaucoup de personnes à la fin du jour en fin de journée.

Au sommet, vous pouvez profiter d’une perspective à 360 degrés spectaculaire sur la ville entière, les alentours et le Mékong qui passe. Vous pouvez aussi visiter Wat Tham Phousi, le temple construit en 1804 aussi ainsi que ceux épars des alentours.

Le Musée du Palais Royal 

photo-palais-royal-voyage-au-laos

Avant de monter au Phou Si, c’est ideal d’explorer Le Musée du Palais Royal, puisque ces 2 locations s’opposent l’un à l’autre.

Comment y aller ?

Luang Prabang est une petite ville de 25ha hectares, alors c’est facile d’y aller à pied. Mais il existe toujours les autres choix d’autres moyens: bicyclette, taxi, tuk-tuk… pour ceux qui ne veulent pas perdre le de temps.

• Quoi d’intéressant ?

Comme le nom l’indique, le Musée était autrefois un palais royal ou vivait le roi Sisavangvong et sa famille jusqu’en 1975 – les communistes ont pris le palais et les membres de la famille royale ont été envoyés au camps de rééducation. Le nouveau gouvernement a procédé à une grande restauration et a transformé le palais en musée, l’ouverture au public était donc eu lieu en 1995. LeAu musée a ont été ajouté certaines salles, y compris une chapelle, une salle d’exposition exhibition et une statue du roi Sisavangvong, ce qui est placée dans le au jardin.

Bien que la date de construction originale du palais soit était au début du 20ème siècle, celle des expositions remonte à plusieurs siècles auparavant, jusqu’au royaume LaneXang. Les choses exposées ? Objets religieux, armes, statues… Celle la plus valable et aussi la plus importante : la 2000-ans statue de Bouddha, hauteur de 83cm de hauteur, entièrement en or qui date de plus de 2000 ans. En outre, certaines salles qui reflètent la vie de la famille royale et la collection de voitures du roi sont restées en bonne condition.

Attention : Chaussures, sacs et cameras sont interdits à l’intérieure du musée, il faudra alors les placerz dans un le casier qui est totalement gratuit en dehors.

Le Village Sanctuaire des Eléphants 

le-village-sanctuaire-des-elephants

À proximité des bords du fleuve Nam Khan, c’est cette organisation privée qui, depuis des années, s’occupe de cette l’espèce en risque d’extinction. Ici, on soigne des éléphants qui sont exploités, souvent brutalement, par le du travail forestier. Ils sont traités, puis installés dans une maison dans le bois à vivre et à se reposer. Ceux qui ont des graves problèmes ont leur une propre vétérinaire à plein temps.

Il existe beaucoup de formes de visites différentes à choisir. Le programme pendant d’une journée permet aux touristes d’apprendre à “communiquer” avec les mammifères, à les contrôler et d’une heure de tour d’éléphant à travers la jungle et de voyager jusqu’à la chute TadSae. En deux jours : baigner “votre” éléphant dans le fleuve Nam Khan et une promenade pour ramener rendre l’animal chez lui, dans la forêt. Plus long : un trekking à Train des Cascades – le flux naturel la source qui fournit de l’eau à la chute TadSae.