Home Responsable En coopération avec L’école des rizières – Voyage 2019 – Dernier chapitre

En coopération avec L’école des rizières – Voyage 2019 – Dernier chapitre

Publié par L’école des rizières

Voyage 2019 – Dernier chapitre : Fin du récit

Nous allions monter dans le véhicule pour rentrer sur Hanoi, lorsqu’un jeune homme nous a interpellés.

Bau avait financé une nouvelle maison pour sa sœur et il souhaitait savoir s’il était possible que sa famille soit également relogée.

Bau lui a expliqué que pour cette année son budget humanitaire était intégralement dépensé, mais que nous acceptions de le suivre pour voir l’endroit où il vivait.
M. Chao A De n’avait pas de maison.
La seul chose qu’il possédait était un lit qu’il avait posé dans la cuisine de ses parents.
Et c’est là qu’il vivait, dans la fumée, avec son épouse et ses deux jeunes enfants.

La santé fragile de Madame Chao ne lui donnait pas assez de force physique pour pouvoir travailler, alors l’argent manquait.

Dans la conversation, nous avons appris que la fille ainée  du couple avait l’âge d’être scolarisée mais que la trop grande distance entre la maison et l’école ne permettait pas à ses parents de l’y emmener.

Alors le rêve de M. Chao était d’avoir une maison près de l’école pour que, plus tard, sa fille puisse y aller à pied.
Bau lui a malheureusement répété que pour cette année ce ne serait pas possible, mais qu’en 2020, sa famille serait la première à être relogée.
M. Chao comprenait mais il était vraiment triste parce que l’année scolaire venait de débuter et il regrettait que sa fille ne puisse pas rejoindre les autres écoliers.
Cette situation nous a vraiment touchés, alors sans trop réfléchir, nous avons dit à Bau que la construction de cette maison pouvait démarrer, parce que “l’école des rizières” la financerait.

Monsieur Chao a signé un contrat l’engageant à construire sa nouvelle maison sous 2 mois et lorsque nous avons repris la route pour Hanoi, c’est un petit couple heureux que nous avons quitté et une grand mère qui n’en revenait pas qu’un tel miracle puisse arriver.

A notre retour en France, nous avons transféré à Bau, l’argent permettant de financer la construction.

La maison est à présent terminée et la famille de M. Chao va dans les prochains jours s’y installer pour que la petite fille puisse être immédiatement scolarisée.

M et Mme Chao entourés du chef du village et des salariés de l’agence Horizon-Vietnam

.

 

 

La construction de cette maison n’ayant pas été budgétée dans notre enveloppe humanitaire 2019, nous avons parlé de cette famille dans notre entourage, pour essayer de collecter une partie des fonds que nous avions avancés.

Les premiers dons sont arrivés et nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui se sont mobilisées et particulièrement les vétérans du FC Lampaulais.

Si vous souhaitez vous aussi nous aider, vous pouvez adresser vos dons par chèque à l’ordre de :

L’école des rizières

Chez Christine et Didier Mellouet

31 rue de Porscave

29810 Lampaul Plouarzel.

À voir aussi:

Inscrivez-vous à notre newsletterPour recevoir des nouvelles, articles culturels...